Sélectionner une page

Les citoyens se mobilisent contre les visites domiciliaires

Le Gouvernement fédéral veut permettre à la police de perquisitionner le domicile de quelqu’un qui héberge des personnes sans-papiers. C’est ce que ce Gouvernement appelle des ‘visites domiciliaires’…

La protection du domicile privé, son inviolabilité, est garantie par la constitution belge, sauf en cas de soupçons de crime grave. Être sans-papiers en Belgique n’est pas un crime. Héberger une personne sans-papiers n’est pas un crime.

 

« Ce projet de loi ne respecte pas notre constitution, il est totalement disproportionné et crée de nombreux amalgames. Cette analyse critique, fondamentale, est d’ailleurs partagée par l’ensemble des experts et acteurs de terrain, y compris les juges d’instruction à qui ce Gouvernement demande de faire appliquer des décisions administratives  »

Benoit Hellings

Député fédéral

La peur ne gagnera pas contre la solidarité. Le Gouvernement Michel doit retirer cette proposition de loi scandaleuse. Faites entendre votre voix et signez cette pétition !

 

VOUS AVEZ DES IDEES, DES ENVIES, DES ENGAGEMENTS A PARTAGER ?

VOUS VOULEZ FAIRE BOUGER LES CHOSES ? REJOIGNEZ LA GENERATION E, LE MOUVEMENT

DES CITOYEN.E.S DU QUOTIDIEN QUI CONTRIBUENT A CONSTRUIRE

UNE SOCIETE PLUS JUSTE, PLUS VERTE ET PLUS DEMOCRATIQUE.

Share This